Jouer l’événement : Où sont les jeux documentaires

Le fond de l’air est rouge, Chris Marker, 1977

En 2011, l’ouvrage Newsgames : Journalism at Play (Bogost, Ferrari, Schweizer) posaient les bases théoriques du newsgame. Croisement entre le jeu vidéo et le journalisme, ce type de jeux ont, entre autre, des lignes éditoriales des fonction informatives voire éducatives sur des sujets d’actualités. Si les auteurs se concentrent principalement sur la relation entre le journalisme et le jeu, ils se penchent également sur la question du jeu documentaire. et dégagent trois fonctions pour représenter des faits réels et historiques en jeu vidéo. Lire la suite Jouer l’événement : Où sont les jeux documentaires

Jeu vidéo : le chantage au chômage

George Wesley Bellows (American, 1882 – 1925), Forty-two Kids, 1907

Depuis quelques mois, l’industrie du jeu vidéo en France subit des questionnements sans précédent quant aux traitement de ses travailleur.se.s. Fin 2017, la France a vu naître le premier syndicat dédié au jeu vidéo, le STJV (syndicat des travailleurs et travailleuses du jeu vidéo). De février à avril 2018, les membres fondateurs de ce syndicat étaient en grève contre leur employeur, Eugen Systems. Ils réclamaient plusieurs choses : paiement de la médecine du travail, le confort de leur lieu de travail, un accord sur les classifications, rattrapages de salaires et primes de vacances sur trois ans… Leurs demandes n’ont pas été acceptées. Les enquêtes publiées par Mediapart¹, Le Monde² et Canard PC³ sont également dans cette continuité puisqu’elles ont permis de mettre sur le devant de la scène médiatique les conditions des travailleur.se.s français.e.s du jeu vidéo. Visant principalement Quantic Dream ou encore Ankama, les journalistes ont rendu public des pratiques connues des salarié.e.s, souvent acceptées, discutées mais jamais contestées ouvertement.

Lire la suite Jeu vidéo : le chantage au chômage

Guerre de mémoires

Le 31 octobre 2017 sortait Attentat 1942, un jeu indépendant Tchèque racontant l’histoire de survivant.e.s de la Deuxième Guerre Mondiale. Trois jours plus tard, Call of Duty : WW2 débarquait.  Alors que les deux titres se déroulent au cours du même conflit, ils ne racontent pas la même guerre. D’une part, l’occupation allemande vue à travers le regard des civil.e.s ; de l’autre, la vision unique et spectaculaire d’un conflit au reflet déformé par les clichés.

Lire la suite Guerre de mémoires

Jouer la vie

Jouer la vie, les exemples sont rares pour être notables. Cibele, Depression Quest, Dys4ia, That Dragon, Cancer, Papo & Yo… Chacun de ces titres sont différents, ils relèvent de l’autobiographie sans en être totalement le nom. On pourrait avancer que le jeu vidéo n’est pas fait pour l’autobiographie, ou vice et versa. On pourrait aussi aller plus loin en se demandant si un jeu vidéo personnel, dans le sens où l’auteur·e est identifiable et que des éléments de sa vie s’y retrouvent, peut porter le nom d’autobiographie. Est ce un problème lié au média en lui même ? Quelles sont les mécaniques de jeu qui permettraient de jouer une autobiographie ? L’autobiographie vidéoludique peut elle exister avec l’impératif de divertissement du jeu vidéo ?

Lire la suite Jouer la vie

À la rue

Il nous est arrivé au moins une fois de croiser un SDF et de s’interroger sur son passé. C’est un personnage dramatique par essence. On craint de l’approcher, à cause de son apparence ou de son odeur, on tente de ne pas le regarder dans les yeux par honte ou par peur qu’il·elle s’accroche à la seconde d’attention qu’on lui a accordé. Parfois, on se risque à donner une pièce, les regards se croisent. Un hochement de tête, un sourire, on se sépare, on oublie.

Lire la suite À la rue